globe
Nos clients, notre personnel, nos activités,
nos dirigeants, nos infrastructures

 

2011:
La société met en production son nouveau centre industriel.
2010:
La CSB poursuit son développement par le biais de prestations de GED (Gestion Electronique de Documents).
2009:
Le C2 du centre-ville ferme pour des raisons de sécurité. Son personnel et ses activités sont donc contraints de déménager vers les centres 1 et 3, en attendant l’ouverture du C4 (Centre 4) à Koutio, prévue en 2011. Centre 4
Photo de l'emplacement du centre 4 à Koutio

Jean-Pierre GIANOTTI (DG de la BCI) devient Président du Conseil d'Administration le 13 août 2009.

La CSB, forte de ses clients bancaires, regroupe également de nombreux clients privatifs : les commerçants de Nouvelle-Calédonie, la SLN, les représentants commerçants AMERICAN EXPRESS, JCB, la grande distribution (Groupe CASINO) et les compagnies pétrolières.
2008:
Philipe BAUDUIN (DG de la BCI) devient Président du Conseil d'Administration.

La CSB se diversifie et étend son domaine d'activités en ouvrant son atelier de façonnage de chéquiers. Ceci répond à une forte demande de nos clients : en effet, la Nouvelle-Calédonie est actuellement le seul territoire français qui utilise en majorité le chèque comme moyen de paiement.

La même année, la CSB passe le cap des 70 salariés en CDI, signe de prospérité : sur les 5 dernières années, ceci correspond à une évolution de plus de 12% en moyenne annuelle de personnes physiques. Cette augmentation répond à un besoin de renforcer les équipes de production, mais aussi de support.
Enfin, le C3 (Centre 3) ouvre ses portes au Quartier Latin pour accueillir l'atelier de façonnage de chéquiers, l'éditique et les activités de traitements de documents. Centre 3
Photo du centre 3 au quartier latin
2007:
Le comité d'entreprise voit le jour en novembre.
2005:
La CSB atteint les 50 salariés.

Mise en exploitation du SIENC (Système Interbancaires d'Echanges de Nouvelle-Calédonie) après un an de développement interne.
2002:
Alain CELESTE (DG de la BCI) prend la tête du Conseil d'Administration de la CSB.
2001:
La CSB assure désormais toute la partie monétique de la SGCB et de la BNP, puisque le principal concurrent disparait.

La CSB devient ainsi le seul opérateur en moyens de paiements de Nouvelle-Calédonie, fédérant l'ensemble des établissements bancaires du territoire.
2000:
Dominique POIGNON (DG de la SGCB) succède à Jean-Claude DANG.

La CENC CENC devient également actionnaire de la CSB.

Le Centre 2 se situant au rez-de-chaussée de l'immeuble Waruna II ferme ses portes. A la fermeture de celui-ci, le centre 3 sera renommé centre 2.
1999:
Jean-Claude DANG (DG de la BNP Paribas) devient PDG de la CSB.

Le centre 2 étant trop exigu, la CSB se mettra donc à la recherche d'un centre 3 qui ouvrira ses portes en 1999. Centre 2

CSB La CMSB, la CGLM et la CTCS fusionnent pour former la CSB (Calédonienne de Services Bancaires) telle qu'on la connait actuellement. Cette fusion est réalisée au moment où l'existence de différentes structures ne semble plus nécessaire et où, juridiquement, il est préférable de ne former qu'une seule et unique société. A cette occasion, le logo est modifié, l'appellation « groupe CMSB » disparaissant au profit de « CSB ».
1998:
Lancement de l'activité éditique, offrant des services d'impression, de mise sous pli et d'affranchissement de documents tels que les relevés de compte bancaires, les factures d'électricité ou téléphoniques...
1997:
La BNP devient actionnaire de la CMSB et cliente pour la partie chèques seulement. Toutes les banques sont dès lors clientes de la CMSB pour la partie chèques.

C'est en 1997 que se tient la première élection des Délégués du Personnel.

Cette même année, la mise en œuvre d'une participation croisée de capitaux entre la CMSB et l'OSB (Océanienne de Services Bancaires basée en Polynésie Française) permet de favoriser la recherche de synergies sur les deux territoires français du Pacifique.
1996:
La SGCB (Société Générale Calédonienne de Banque) décide de sous-traiter le traitement de ces chèques à la CMSB et devient actionnaire par la même occasion.

Cette année connaît également la création de la Carte Avantages grâce à une étroite collaboration entre la CMSB et la SCIE (Société Calédonienne d'Importation et d'Exportation = groupe Géant Casino).

Enfin, cette année voit l'ouverture du Centre 2 au rez-de-chaussée de l'immeuble Waruna II, à Port Plaisance.
1995:
Pierre FRAPPIER (DG de l'OPT) devient PDG de la CMSB.
1994:
Un projet de restructuration lancé en juin aboutit au mois de septembre à la création de deux filiales : la CTCS et la CGLM.
CMSB Peu après cette opération, un nouveau logo voit le jour regroupant la CMSB et ses deux filiales pour donner le groupe CMSB. Ce logo symbolise une puce électronique de carte.

Les compagnies pétrolières Mobil et Total deviennent clients de la CMSB, tout comme la Caisse d'Epargne de Nouvelle-Calédonie (CENC).
1993:
Lancement de l'activité de traitement de chèques.
1992:
Gérard SACHOUX, fondateur de la CMSB, en devient le Président jusqu'en 1995.

Dès le début de la CMSB, un projet de carte bancaire fabriquée localement est porté à l'étude. C'est ainsi qu'en 1992 la carte JADE voit le jour. En septembre, la carte JADE compte déjà 10.000 porteurs.
1991:
Suite à une volonté commune de certaines banques locales et à l'initiative de Monsieur Gérard SACHOUX, la CMSB (Calédonienne de Monétique et de Services Bancaires) est créée.
CMSB Ci-contre, le tout premier logo de la CMSB. Les logos de la CTCS (Calédonienne de Traitement de Chèques et de Services) et de la CGLM (Calédonienne de Gestion et de Location Monétique), filiales créées par la suite, seront calqués sur le même modèle.
Le but était alors de mutualiser les coûts, de rassembler les divers systèmes bancaires et d'en créer un unique moins coûteux et moins complexe pour les établissements financiers fondateurs.
A l'époque, un seul centre existe, « l'immeuble WESTPAC » en centre-ville, dans l'immeuble FOCH et l'activité exclusive de la CMSB est la monétique. Centre 1
Photo du centre 1 au centre-ville

Les banques à l'origine de sa création sont:
La WESTPAC WESTPAC

La Banque Calédonienne d'Investissement (BCI) BCI

La Banque Paribas Pacifique BNP

L'Office des Postes et Télécommunications (OPT) OPT

La Banque de Nouvelle-Calédonie (BNC) BNC


Lyal MACKINTOSH est nommé PDG à la création de la CMSB et reste en poste de juillet à novembre 1991. Il est alors remplacé par Howard SPENCER.