globe

L'activité de Traitement et Archivage de Documents a principalement pour objet la numérisation et le traitement des chèques ainsi que des TIP (Titres Interbancaires de Paiement) en vue de la préparation de la compensation bancaire.

Elle est basée sur des technologies de traitement par l'image, ce qui lui permet de mettre à disposition des clients les documents numérisés pour consultation sous la forme d’une gestion électronique de documents.

Par extension, tous types de documents peuvent être traités et la CSB a vocation à développer une activité de Tiers Archiveur.

En savoir plus:

 

Traitement numérique des chèques ou vignettes

La CSB traite aujourd'hui l'ensemble des chèques échangés en Nouvelle Calédonie, pour le compte de tous les établissements financiers ainsi que de l’IEOM.
Le volume de chèques traités est de l’ordre de 19 000 000 de documents (chèques et remises) par an:

  • soit 1 500 000 documents en moyenne par mois
  • soit 70 000 documents en moyenne par jour


Le centre de traitement utilise des lecteurs trieurs de dernières technologies tels que les ITRAN 8000, en liaison avec le progiciel Walkimage de NCR. Ces machines permettent d’effectuer de l’OCR (Optical Character Recognition = Reconnaissance de caractères automatique) utilisée pour le traitement des TIP ou de l’ICR (Intelligent Character Recognition = Reconnaissance des montants) utilisée pour le traitement des chèques.

TAD

 


Archivage numérique et physique des chèques

Tous les chèques et remises sont archivés électroniquement et sont consultables directement au sein de chaque établissement financier afin de leur permettre d’effectuer des contrôles. Depuis 2005, ces traitements se font dans le cadre de l’Echange d’Images Chèques au même titre que la métropole. Seuls les chèques dits « circulants » (montant supérieur à 600 000 XPF, Hors normes et Non-conformes) sont archivés physiquement pendant 10 ans. Les autres chèques («non circulants») sont conservés 2 mois puis détruits.


Titre interbancaire de paiement (TIP)

Le "Titre Interbancaire de Paiement" est un moyen de paiement moderne conçu pour les règlements à distance.
Il permet notamment:

  • aux entreprises:
    • de réduire sinon d'annuler les coûts internes de traitement des chèques
    • de recouvrir rapidemment ces créances
    • d'obtenir une mise à jour automatisée de leur comptabilité client
  • aux débiteurs:
    • de donner expressément leur accord de chaque règlement

Comme pour les chèques, et après numérisation et traitement, la CSB met à disposition les fichiers de mise à jour comptable pour les émetteurs. De la même façon la CSB prépare les éléments nécessaires afin de permettre aux banques de compenser l’ensemble de ces opérations.
La CSB gère aujourd'hui le titre interbancaire de paiement pour l'OPT, ENERCAL, EEC et la CDE, les flux dépassant 150 000 TIP/an.

TIP


Autres traitements

Les scanners d’agence
La CSB met à disposition des banques et des grands remettants des solutions innovantes basées sur des scanners de chèques autonomes. Ces solutions adaptées à des volumes plus faibles (dès 20 chèques par jour) permettent:

  • de numériser en recto/verso
  • d'endosser le chèque
  • de lire la piste magnétique (CMC7)
  • d'interpréter automatiquement le montant
  • d'archiver les chèques

A partir de ces éléments, des états de traitement peuvent être générés afin de préparer automatiquement des remises de chèques.

Les bornes ARC
La CSB met à disposition des banques des Automates de Remise de Chèques qui permettent aux clients de déposer leurs chèques de façon sécurisée.